Êtes-vous bien payé ? Voici un test pour vous comparer au reste de la population

image

Par SudOuest.fr 

Alors qu’Emmanuel Macron a expliqué que les salaires ne seront pas indexés sur l’inflation, un outil interactif mis en ligne par l’observatoire des inégalités vous permet de comparer votre salaire avec les autres salariés français. Etes-vous riche ou pauvre, faites le test !

« Nous ne sommes pas une économie administrée », a expliqué Emmanuel Macron mercredi soir dans son interview sur France 2. Pour le président de la République, pas question, donc d’indexer les salaires sur l’inflation, et ce même si le pouvoir d’achat des Français s’en trouve réduit. « Vous avez des petites entreprises qui perdent de l’argent. Si je leur dis « vous devez augmenter les salaires », elles n’y arriveront pas », a-t-il argumenté.

Pas d’augmentations à attendre, donc, seulement des aides ciblées vers les ménages les plus modestes et les étudiants.

Et vous, êtes-vous plutôt bien ou mal loti ? Votre salaire se situe-t-il dans la tranche haute, basse ou médiane de l’ensemble des Français ? Pour vous aider à vous y retrouver, l’Observatoire des inégalités a mis en ligne un outil interactif basé sur les données 2020 de l’Insee, les dernières disponibles, avant que l’inflation devienne galopante. Pour l’utiliser, rien de plus simple, il vous suffit d’entrer votre salaire mensuel net dans la case principale et de lancer le calcul. Cliquez sur l’image pour accéder à l’outil.

Ce simulateur, qui ne concerne que les équivalents temps plein du secteur privé, permet de « se situer sur l’échelle des salaires ». L’Observatoire des inégalités indique que la moitié des salariés du privé touchent moins de 2 000 euros net par mois., 79 % touchent moins de 3 000 euros et 10 % plus de 4 000 euros.

Attention, seuls les salaires sont à prendre en compte, et non les prestations sociales ou revenus financiers. « Il ne faut pas confondre le salaire et le niveau de vie disponible qui prend en compte tous les revenus de la personne, les impôts et la composition de la famille », prévient l’organisme.

ACTIV'H.A © 2022