Inscription  

Blog

J'ai fait un REVE

Par

J’ai fait un R.E.V.E. aujourd’hui...

attrape rêve

J’ai fait un R.E.V.E. qu’un jour, les jeunes précaires pourront étudier sans se soucier de leur prochain repas, ni de leur prochain loyer.

J’ai fait un R.E.V.E. qu’un jour, les étudiants et les entreprises pourront s'asseoir ensemble à la table du partage et de la fraternité...

 

Un rêve sans lendemain ?

Au contraire, un rêve à portée de main !

Dès aujourd’hui, rejoignez R.E.V.E. : un mouvement d’entreprises qui cherchent à faire des économies et, en même temps, assumer leurs responsabilités sociales en parrainant des étudiants dans le besoin. 

Un cercle vertueux qui gagnerait à s’élargir !

2020-2021 : les années noires des étudiants 

Les spécialistes évoquent une crise “sans précédent” dans le monde étudiant : depuis le début de la COVID, près d’un tiers d’entre-eux rencontreraient des difficultés financières. Difficile de se plonger dans les cours et les lectures quand on craint de perdre son toît d’ici la fin du mois… Principale cause ? L’interruption des “jobs étudiants”, parfois vitaux, et qui concerne 46% d’entre-eux.

 

Signe que les temps sont durs, la détresse étudiante s’accumule dans les files d’attentes qui s’allongent devant les banques alimentaires. Ce phénomène marginal prend une ampleur inédite : désormais, plus de la moitié des étudiants peinent à se procurer des produits de première nécessité. 

 

Problème : les difficultés financières pourraient faire un effet “boule de neige”. Guettés par l’anxiété, la dépression, la santé psychique de nos jeunes se dégrade. Forcément, leurs résultats scolaires pourraient aussi en subir les conséquences. Sur le long terme, c’est toute une “génération COVID” qui se trouve en équilibre au bord du précipice et dont les observateurs craignent qu’elle ne soit sacrifiée...

 

Parrainer un étudiant : c’est moral, et c’est rentable.

Face à ce constat alarmant, de nombreuses entreprises refusent de baisser les bras. Elles unissent leurs forces pour fonder le mouvement R.E.V.E. : Revenu Étudiant Venant de l'Economie. L’objectif ? Agir immédiatement contre la précarité étudiante pour endiguer, dans la mesure du possible, ses conséquences à long terme. 

Certains diront peut être que, si les étudiants souffrent, les entreprises connaissent aussi de graves difficultés. Les TPE-PME, surtout, sont impactées de plein fouet par l’épidémie… Mais si nous vous répondions qu’il était possible de parrainer un étudiant sans débourser le moindre euro - et même, mieux, en gagnant de l’argent ? 

C’est possible ! Et voici comment ça marche. 

 

D’abord, les entreprises qui rejoignent le programme R.E.V.E s’engagent à faire des économies sur leurs frais généraux grâce à des conseils, de l’entraide entre professionnels, mais surtout, en menant des achats groupés avec les autres entreprises partenaires du projet. 

Puis, dans un second temps, chacun s’engage à reverser 30% des économies réalisées pour soutenir un (ou plusieurs) étudiant(s) dans son quotidien ! Chaque étudiant reçoit, dans le cadre de son parrainage, une somme de 200€ par mois. Un montant qui n’est pas choisi au hasard, puisqu’il s’approche de ce que les étudiants perdent (en moyenne) avec la baisse de leur activité. Bref. De quoi soulager leur fardeau !

 

Mais alors, si le parrainage est un geste plein de bonté, dans quelle mesure serait-il profitable à l’entreprise ? 

D’abord, nous l’avons dit, le but est de reverser 30% des économies réalisées ; cela signifie qu’il reste 70% d’économies pour vraiment soulager votre bilan comptable ! 

De plus, le parrainage d’un étudiant est défiscalisé à hauteur de 60%. Si votre étudiant touche 2 400€ par an, vous ne déboursez en réalité que 960€. Et puis, nous le savons, les 18-25 ans sont d’excellents ambassadeurs pour les marques… En accompagnant des jeunes pendant leurs études, en soulageant leurs difficultés matérielles pour les aider à se concentrer sur ce qui est vraiment essentiel pour eux, vous créez avec cette génération des liens forts… Qu’elle vous rendra au centuple !


La crise du COVID a certes divisé la société… Mais elle a aussi mis en lumière l’urgence de rétablir des liens de solidarités. Les entreprises de toutes les tailles, TPE, PME, ont un rôle à jouer dans cette reconstruction - la société, demain, leur sera reconnaissante. Alors n’attendons plus, et tous ensemble, faisons un R.E.V.E. !

Lu 527 fois